Vision et Mission ?

Les fondamentaux

Vision, Mission, Ambition et Valeurs : La Fabrique de Territoire est en réflexion sur le mise en place d’une charte des communs avec l’organisation d’ateliers participatifs.

La Fabrique de Territoire de Lormes à pour Mission :

  • Contribuer à la politique de développement de Lormes :
    • Encourager le développement économique
    • Améliorer le quotidien
    • Veiller au bien vivre ensemble
  • Tisser des liens i) entre les différentes structures Lormoises ii) entre les habitants et les structures
  • Faciliter l’émergence de projets et l’innovation sociale –> imaginer le Tiers-Lieu à l’échelle de la cité

Les caractéristiques

Si il est difficile de définir précisément un tiers-lieu (« Rien ne définit le Tiers-Lieux, ci ce n’est les usages qui en sont faits »), les tiers-lieux présentent un ensemble de caractéristiques communes.

Le manifeste des Tiers Lieux définit 10 valeurs (référence) :

  1. Collectif : Le Tiers-Lieu est un bien commun révélé, délimité, entretenu par et avec un collectif.
  2. Espace : Sur un territoire identifié, le Tiers-Lieu est une interface ouverte et indépendante permettant l’interconnexion ainsi que le partage de biens et de savoirs.
  3. Travail : Le Tiers-Lieu est un cadre de confiance où des individus hétérogènes se réunissent pour travailler et explorer des solutions dans une posture de coworking.
  4. Organisation : Le Tiers-Lieu favorise l’apparition de réseaux distribués d’acteurs en préservant un équilibre permanent entre individu et collectif, entre temps de travail et temps d’échange.
  5. Langage : Le Tiers-Lieu génère un langage commun et réappropriable entre des mondes différents et parfois contradictoire.
  6. Numérique : Les outils et la médiation numérique facilitent l’apparition de situation de travail collective sur la constitution d’un patrimoine informationnel commun.
  7. Gouvernance : Le Tiers-Lieu développe une approche intelligente de la gouvernance grâce notamment à un rapport transformationnel avec les usagers-clients et aux licences libres.
  8. Services : Les services du Tiers-Lieu s’assemblent pour formaliser un environnement de consommation, de création, de production, inédit et incarne ainsi une véritable culture de la transition économique.
  9. Financements : Les modèles de financement des Tiers-Lieux se développent entre économie traditionnelle et contributive en se basant sur des partenariats publics, privés et personnels.
  10. Prospective : Le Tiers-Lieu est un processus exploratoire de valeurs à l’échelle humaine, sociétale et économique qui vise à devenir un élément central du fonctionnement de la cité.

France Tiers-Lieux définit 5 éléments qui font tiers-lieux (référence) :

# 01 L’entrepreneuriat ancré dans le territoire

S’y créent des activités à impacts économiques, sociaux et environnementaux positifs à partir des besoins et ressources du territoire

#2 L’expérimentation et la création

S’y inventent des modèles économiques hybrides, visant l’autonomie financière par des revenus divers (services, formation, loyers, restauration, fabrication…)

#3 Hybridation d’activités et de revenus

Lieux du faire, souples, évolutifs et adaptables, s’y permet l’émergence de projets “hors cadre”

#4 Vie, convivialité et mixité

Y priment les rencontres informelles, l’accueil et la convivialité, les interactions sociales imprévues font la valeur du lieu

#5 La libre contribution et l’évolutivité

Les usagers sont impliqués dans le projet, ils le construisent et le font évoluer au fil du temps

Dans son livre « The Great Good Place », Oldenburg donne et explique les points caractérisant le tiers-lieu :

  • Terrain neutre : le tiers-lieu est un endroit n’entraînant aucune obligation de l’un envers l’autre (par exemple invité/hôte), facilitant la création ou le développement d’amitié.
  • Ouverture : Le tiers-lieu est un lieu ouvert à tous. Oldenburg donne à cette caractéristique le nom « Third Place is a Leveler », en référence aux Leveler (ou Niveleurs en français), qu’il présente comme une formation politique d’extrême gauche lors de la guerre civile anglaise dont les buts étaient, entre autres, l’abolition des rangs sociaux et systèmes hiérarchiques.
  • Communication : Se basant sur les pensées de Ralph Waldo Emerson, pour qui l’homme est bon par nature, Oldenburg voit dans les deux premières caractéristiques la possibilité pour un groupe de personnes de pouvoir communiquer de la meilleure manière qui soit et accorde donc une importance à ce que celle-ci soit présente dans le tiers-lieu.
  • Accommodant et accessible : Devant les différences pouvant exister quant au mode de vie ou au rythme de vie, il est important pour Oldenburg qu’un tiers-lieu soit accessible le plus souvent possible, voire en permanence, avec l’assurance de la possibilité d’y rencontrer un ami.
  • Noyau dur : Ce qui fait le tiers-lieu n’est pas seulement le lieu, sa décoration, son outillage, le prix de ses boissons, … mais la communauté qui aura choisi ce lieu, qui lui donnera son orientation et dont l’unité incitera à vouloir les rejoindre.
  • Profil bas : Le tiers-lieu n’est pas un lieu extravagant se mettant en avant. Il n’est ni snob, ni prétentieux. Il est avant tout là pour être chaleureux et accepter des personnes de toutes les conditions.
  • L’ambiance : L’ambiance dans un tiers-lieu se doit d’être joyeuse, les discussions se réalisant toujours dans le respect l’un de l’autre, sur un ton amical invitant le nouveau venu à participer.
  • Une maison hors de la maison : Le tiers-lieu offre à ses occupants de la chaleur et un sentiment de possession et d’appartenance qui amènera le tiers-lieu à être aussi ressourçant, voire plus, pour l’occupant que sa propre maison.

Un travail collaboratif est en préparation pour définir les caractéristiques de la Fabrique de Territoire de Lormes

Être un lieu ressource

Les fabriques de territoire ont pour mission de devenir des lieux ressource pour les autres tiers-lieux de son territoire

A ce titre la Cité Tiers Lieu met à disposition ses ressources et son support à tous les tiers lieux du Pays Nivernais Morvan.